Article 3

Une topographie de la perte

Sam Hopkins & Simon Rittmeier

Sam Hopkins est un artiste attentif à la manière dont différents médias produisent différentes vérités. Il a participé à un large éventail d’expositions, dont les biennales de Lagos, Dakar et Moscou, et des musées tels que le Dortmunder U, le Kunstmuseum Bonn et le Kunsthaus Bregenz. Ses œuvres font partie des collections du Smithsonian, du musée Abteiberg et de l’Iwalewahaus. Il travaille actuellement comme assistant professeur à l’Académie des arts médiatiques de Cologne (KHM).

Simon Rittmeier est un cinéaste allemand basé à Paris. Ses œuvres, à la fois expérimentales et essayistes, explorent le pouvoir des images en mouvement et leur impact politique. En 2022, il a été résident à l’Atelier 105 du Lightcone. Il est membre fondateur du International Inventories Programme, et fait partie du collectif SHIFT. Parmi les institutions qui ont montré et exposé son travail figurent le Kurzfilmtage Oberhausen, les Visions du Réel à Nyon, le British Film Institute à Londres, le Studio Museum Harlem à New York.